Prix François CHALAIS 2015


Prix François CHALAIS 2015

Sous le Haut Patronage du Ministère de la Culture et de la Communication et du Centre national du cinéma et de l’image animée en partenariat avec France Télévision, RTL et le Parisien, Aujourd’hui en France

Cannes le 23 mai 2015

Le Prix François CHALAIS 2015

                   Est une récompense de cinéma décernée au cours du Festival de Cannes à un film voué aux valeurs du journalisme.

                     Ce Prix a été créé en 1997 pour rendre hommage au journaliste  et   chroniqueur  de  cinéma  français François CHALAIS    ( 1919 – 1996 ).

                      Décerné chaque année depuis 1996, à la veille du palmarès de la  compétition officielle du Festival de Cannes.

                    En 1993, François CHALAIS lui même décrivait sa couverture du Festival de Cannes depuis 1946 :

« C’est à Cannes que j’ai attrapé au vol Brigitte BARDOT, Alain sur le chemin d’être DELON, Sophie pas tout à fait LOREN, le vieux lion désabusé Jean GABIN, de FUNES passant directement de l’anonymat à la salle du trône, BOURVIL prêtant au visage torturé de son agonie le masque éternel de la comédie ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LE JURY

  • Yves BOISSET ( Cinéaste Réalisateur, Président du Jury )
  • Mei-Chen CHALAIS ( Présidente de l’Association )
  • Alain CARRADORE ( Distributeur )
  • Albert MATHIEU ( Ancien Directeur des programmes de Canal + )
  • Olivier MAZOYER ( Producteur )
  • Bob SWAIM ( Réalisateur )
  • Nicolas HENRY ( Réalisateur )

 ***

En 2015, deux ambassadrices de charme sont présentes pour la remise du Prix François CHALAIS 

Brigitte FOSSEY  ( comédienne )

Marisa BERENSON ( comédienne )

Le Prix François CHALAIS 2015

est attribué à l’unanimité au réalisateur hongrois LASZLO NEMES pour son long métrage :

LE FILS DE SAUL

( Saul Fia )

avec Geza Röhrig

Le Fils de Saul :

           Au-delà de la tragédie universelle de la Shoah, le film de LASZLO NEMES exprime à la fois une vision radicale du cinéma par ses partis pris de mise en scène et une vison singulièrement humaniste d’une barbarie encore terriblement actuelle.

                  L’amour du cinéma et l’amour de la vie, les deux passions qui ont animé la vie et l’oeuvre de François CHALAIS.

« Le Fils de Saul », un film qu’aurait sans doute passionnément aimé François CHALAIS.

« Qu’importe si, au fil de toutes ces années, j’ai vu dans ce bocal aux illusions la sottise, la médiocrité et l’envie parfois de faire de l’ombre à la beauté et au talent. Ce qui compte, c’est l’incomparable spectacle qu’il nous offre, que le Festival continue de lever son rideau d’azur, de néon et d’écume ». ( François CHALAIS )

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://idmediacannes.com/

Facebook : IDmediacannes   /  Tweeter : @IDmediacannes

Contact : ©IDmediacannes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :